Macérat huileux : bienfaits et utilisations


macérat huileux

C'est la bonne saison pour réaliser vos macérats huileux ! Rien de plus simple que cette préparation qui vous sera utile tout au long de l'année.


Simple à réaliser, le macérat huileux retire d'une plante toutes ses qualités. Il ne demande que de connaître la plante à ramasser, une bonne huile et quelques rayons de soleil !



Qu'est-ce qu'un macérat huileux ?


A l'inverse des huiles végétales, un macérat huileux ne peut pas être pur. En faisant infuser une plante dans une huile, ses propriétés liposolubles sont attirées par l'huile en question. Le macérat est alors riches des bienfaits de ces propriétés. Je reprends en détail quelques plantes à la fin de l'article. Il est possible de faire macérer des feuilles, des fleurs, des racines et des graines.

Les macérats huileux s'utilisent par voie cutanée uniquement.



Comment faire un macérat huileux ?


La macération à froid se déroule en plusieurs étapes :

  1. Ramassez la partie de la plante qui vous intéresse, (et pas en totalité si vous n'avez besoin que de la fleur par exemple. Attention aussi de ne prélever que quelques fleurs/graines/feuilles sur une même plante afin de ne pas la dépouiller complètement).

  2. Après ramassage, il peut être important de faire sécher la plante afin de retirer un maximum d'humidité. L'eau contenue dans la plante peut parfois faire fermenter l'huile. Pour ce faire, vous pouvez déposer vos plantes sans les tasser sur un linge propre dans un endroit frais, sec, aéré et à l'abri de la lumière. Pour le séchage des racines, vous pouvez les couper en rondelles. La plante est sèche lorsqu'elle commence à craquer, son aspect devant être relativement le même que frais.

  3. Déposez sans trop tasser les parties de la plante à faire macérer dans un bocal et recouvrez entièrement d'huile (j'ai une préférence pour l'olive de préférence qui ne s'oxyde que très peu) de qualité biologique.

  4. Déposez le bocal fermé, emballé dans un linge ou dans un sac en papier (le but étant d'éviter l'oxydation) sur un rebord de fenêtre pour le solariser durant 4 à 6 semaines. Vous pouvez le secouer de temps en temps pour homogénéiser le mélange.

  5. Filtrez dans un un torchon propre ou une passoire très fine l'huile et pressez bien la plante afin d'en extraire un maximum d'actifs. La couleur de votre macérat dépendra de la plante. Le macérat se conserve très bien à l'abri de la lumière, dans un contenant en verre teinté ou entouré d'un papier d'aluminium. Vous pouvez y ajouter une huile essentielle selon votre souhait et/ou quelques gouttes de vitamine E pour être sûr de la conservation.


Bienfaits d'un macérat huileux

macérat huileux de millepertuis

Voici quelques exemples de plantes

intéressantes en macération. Leur nombre n'étant pas exhaustif !


Macérat huileux de millepertuis

  • Partie de la plante utilisée : boutons, utilisation sans séchage possible

  • Temps de macération : 4 semaines

  • Coloration du macérat : orange à rouge brique (selon la richesse en hypéricine)

  • Utilisations : Anti-inflammatoire articulaire, nerveux. Cicatrisant cutané (brûlures ++ notamment très efficace sur les coups de soleil)

  • Conditions d'utilisation : photosensibilisant donc appliquer le soir ou couvrir efficacement la zone exposée au soleil si application en journée.

Macérat huileux d'hélichryse italienne

  • Partie de la plante utilisée : fleurs

  • Temps de macération : 4 semaines

  • Coloration du macérat : jaune vif

  • Utilisations : anti-hématome, cicatrisante des plaies. Efficace sur les affections de la peau, les vergetures, les varicosités, la cellulite, les cicatrices.

  • Conditions d'utilisation : aucune

Macérat huileux de lavande fine

  • Partie de la plante utilisée : fleurs

  • Temps de macération : 4 semaines

  • Coloration du macérat : jaune orangé

  • Utilisations : anti-inflammatoire, cicatrisante et régénérante de la peau. anti-douleur musculaire et articulaire.

  • Conditions d'utilisation : aucune

Macérat huileux de calendula (souci)

  • Partie de la plante utilisée : fleurs

  • Temps de macération : 5 semaines

  • Coloration du macérat : jaune foncé à orange

  • Utilisations : Calmant, apaisant et régénérant de la peau

  • Conditions d'utilisation : aucune

Macérat huileux de menthe

  • Partie de la plante utilisée : feuilles

  • Temps de macération : 4 semaines

  • Coloration du macérat : verte

  • Utilisations : stimulant, rafraîchissant. Anti-douleur musculaire et articulaire ainsi que pour les migraines. Réactions allergiques cutanées

  • Conditions d'utilisation : aucune

Macérat huileux de pâquerette

  • Partie de la plante utilisée : fleurs

  • Temps de macération : 4 semaines

  • Coloration du macérat : jaune à jaune-vert

  • Utilisations : raffermissant cutané et beauté de la peau

  • Conditions d'utilisation : aucune

Macérat huileux de bardane

  • Partie de la plante utilisée : racines

  • Temps de macération : 6 semaines

  • Coloration du macérat : peu de coloration

  • Utilisations : régulation de la sécrétion de sébum, purification des peaux mixtes à grasses

  • Conditions d'utilisation : aucune


A vous de jouer !


Si cet article vous a plu, je vous invite à laisser un commentaire !


Vous pouvez aussi me contacter pour des conseils en hygiène de vie.

2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout