Alimentation et groupes sanguins

Envie d'une alimentation santé, au plus proche de nos besoins ? Et pourquoi ne pas l'adapter à travers le prisme de notre groupe sanguin ?

alimentation et groupes sanguins

Cette théorie, mise en pratique sur des décennies par Peter d'Adamo père et fils, part du postulat que chaque groupe sanguin tolère plus ou moins bien certains aliments. Pourrait-elle être une base afin d'adapter notre alimentation à nos besoins et ainsi prévenir l'apparition de troubles physiologiques ?


Groupes sanguins et alimentation en bref

Sang et groupe sanguin

Le sang représente notre élan vital. Il renferme notre code génétique complet, une banque de données infinie. Les globules blancs qu'il contient déterminent nos réactions face aux agresseurs de notre système immunitaire (virus, bactéries, champignons et parasites, mais aussi stess, produits chimiques...et lectines). Ce dernier détermine à chaque instant, ce qui est étranger ou non à notre corps. Si c'est le cas, il y aura alors :

  • une production d'anticorps spécifiques au "danger"

  • une réaction d'agglutination (regroupement des intrus par une substance collante)

  • une élimination plus aisée par le système lymphatique

Lien entre l'alimentation et les groupes sanguins

Les lectines (protéines se liant spécifiquement à certains glucides) fonctionnent ainsi par agglutination avec les cellules sanguines. Les lectines alimentaires agissent seulement avec certains groupes sanguins et pas d'autres. Ce qui explique alors la différence de tolérance à certains aliments en fonction des groupes sanguins !


Evolution de l'Homme et des groupes sanguins

C'est grâce à sa capacité d'adaptation que l'Homme a pu survivre à travers le temps (changement de climat, de nourriture, arrivée de nouvelles bactéries...). Ces bouleversements ont engendré avec le temps de nouveaux groupes sanguins afin que le système digestif et immunitaire puisse tolérer ces changements.

  1. Groupe O : Arrivée de l'Homme au sommet de la chaîne alimentaire avec la chasse et la cueillette : vie nomade - alimentation très riche en protéines animales.

  2. Groupe A : Mutation suite au développement de l'agriculture : vie sédentaire - alimentation riche en céréales et produits de la terre

  3. Groupe B : Mutation suite à un changement de climat : vie nomade puis +/- sédentaire avec domestication du bétail - alimentation riche en viande et produits laitiers

  4. Groupe AB : Plutôt récent, complexe et contradictoire car a hérité des caractéristiques du groupe A et B : vie moderne - alimentation équilibrée


Quoi manger en fonction de son groupe sanguin ?

D'adamo père et fils classent les aliments en fonction des groupes sanguins en 3 catégories :

  • très bénéfiques

  • neutres

  • à éviter.

Ils ont même poussé la recherche sur l'ensemble de l'hygiène de vie bénéfique à chaque groupe sanguin (en tant que bons hygiénistes qui se respectent ^^) : gestion du stress, exercices physiques, et plantes adaptés à chacun. Ils sont relatifs aux fonctionnements des systèmes digestifs et immunitaires propres à chaque groupe sanguin.

alimentation et groupes sanguins

Groupe sanguin O

Alimentation riche en protéines animales (mais maigre!), pauvre en céréales et légumineuses.

  1. Très bénéfiques à neutre : la viande, le poissons et les produits de la mer, les oeufs, la plupart des graines oléagineuses, le beurre et les fromages de chèvre et brebis (neutres uniquement), le riz et quelques farines (neutres uniquement)

  2. A éviter : le porc, la plupart des produits laitiers, les produits céréaliers, la majorité des légumineuses

Groupe sanguin A

Alimentation végétarienne.

  1. Très bénéfiques à neutres : les poissons (gras++), les graines oléagineuses, les légumineuses, la plupart des produits céréaliers, les viandes blanches (neutres uniquement), les fromages et yaourts au lait de chèvre et brebis (neutres uniquement), peu d'œufs (neutres uniquement)

  2. A éviter : les viandes, le beurre et les produits laitiers, le blé et ses dérivés,

Groupe sanguin B

Alimentation équilibrée.

  1. Très bénéfiques à neutres : les viandes, les poissons, beurre et fromages, certaines légumineuses, les produits céréaliers, noix amandes et châtaignes (neutres uniquement)

  2. A éviter : porc et la plupart des volailles, les crustacés, les autres oléagineux, les lentilles et pois chiches, le blé et ses dérivés

Groupe sanguin AB

Alimentation moderne, qui reprend celle du groupe A et B

  1. Très bénéfiques à neutres : la plupart des viandes et des poissons et produits de la mer, les fromages et yaourts, les œufs, la plupart des oléagineux et des légumineuses, les produits céréaliers

  2. A éviter : porc et la plupart des volatiles, le beurre, certaines oléagineuses et légumineuses

Cette fascinante théorie mérite à mon sens que l'on s'y attarde. Tout n'est peut-être pas bon à prendre (la Vie reste un plaisir ! ) mais il peut être très intéressant d'appliquer au quotidien quelques bases afin de garder la santé ! Le groupe sanguin serait alors un paramètre pour adapter notre alimentation quotidienne au plus proches de nos besoins, tout comme les tempéraments hippocratiques, l'Ayurveda, la diététique chinoise...

Je vous invite à le tester, à l'expérimenter par vous même et à observer les effets sur votre corps !


Je ne m'étend pas dans cet article sur les détails, notamment des fruits et légumes. Si le sujet vous intéresse, vous pouvez trouver facilement le détail de chaque régime alimentaire pour chaque groupe sanguin dans le livre écrit par Peter J. D'adamo, sur internet ou me contacter.

Si cet article vous a plu, je vous invite à laisser un commentaire !


Vous pouvez aussi me contacter pour vous accompagner dans votre santé par la naturopathie (adaptation de l'alimentation et de l'hygiène de vie, accompagnement par des thérapeutiques adaptées, accompagnement au jeûne) ou pour toute autre question.

7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout