Les 5 émonctoires (ou l'usine détox)

Dernière mise à jour : 13 avr.

On parle souvent des 5 émonctoires. Mais quels sont-ils ? Comment en prendre soin et pourquoi ? Vous trouverez ici comment entretenir au quotidien cette belle machine qu'est notre corps.

les 5 émonctoires

Le corps humain est vraiment bien fait : chaque cellule a un rôle bien précis rendant possible la vie en bonne santé. Afin de se débarrasser des déchets accumulés, l'organisme s'est doté d'une fonction éliminatrice. C'est ce qu'on appelle les 5 émonctoire : ce sont les portes de sortie de notre organisme (hormis le foie mais nous y reviendront).


Les émonctoires en naturopathie


Avant de parler des émonctoires en tant que tel, faisons le point sur ces fameux déchets qui encrassent nos cellules. Notre corps produit, à partir des nutriments qui lui sont apportés (nourriture solide et liquide, eau), des déchets. C'est ce qu'on appelle le catabolisme. Est aussi apporté par notre environnement toute sorte de pollutions ( stress, pesticides, métaux lourds, médicamenteuse, pollution atmosphérique ou électro-magnétique...).

Il existe 3 formes de déchets :

  • les déchets cristalloïdaux : ils provoquent des réactions inflammatoires, c'est ce qui est sec, qui gratte, qui est douloureux. Ils vont s'accumuler à long terme dans l'organisme sous formes "d'agglomérats" de cristaux, dans les articulations, sous forme de calculs ou attaquer le système nerveux. Principales origines : viandes, charcuteries, poisson, produits laitiers , légumineuses, excitants (thé, café, chocolat) stress et charges émotionnelles fortes.

  • les déchets colloïdaux : c'est ce qui coule, qui colle, avec une consistance épaisse. On les retrouvent dans les mucosités, les "points blancs", l'excès de sébum, du "mauvais cholestérol", les abcès... Principales origines : céréales et sucres, pains, alcool, produits laitiers, beurre et huiles.

  • les radicaux libres : ils sont produits par nos cellules naturellement et sont responsables de leur oxydation, leur vieillissement. Principales origines de sur-production : alimentation dénaturée, médication lourde, stress, pollutions extérieures, tabac/alcool, sur-exposition au soleil, processus inflammatoires, dégénératifs et infectieux.

Il est cependant très important de souligner que vivre (respirer, manger, interagir avec son environnement...) produit des déchets. L'idée ici n'est donc pas de supprimer totalement leur production, ce qui équivaudrait à mourir ! Ce que j'avance ici, c'est que si il est difficile d'agir à notre échelle sur certains paramètres, d'autres nous sont complètement accessibles. Le corps humain est en capacité de gérer ses déchets, c'est l'excès qui lui est plus difficile à drainer. C'est au quotidien que notre organisme, à travers la fonction d'élimination de 5 organes-filtres, se détoxifie.


Le foie :

Cet organe a une multitude de tâches à accomplir (il a environ 700 fonctions !). Il a parmi celles-ci un rôle de filtration du sang et d'évacuation des toxines vers les 4 portes de sortie. Il gère les 3 formes de déchets énoncés ci-dessus.

L'intestin :

Il excrète par ses muqueuses les déchets colloïdaux que le sang et la lymphe contiennent (ce sont ces 2 liquides qui drainent les cellules de leurs déchets). Les colles sont alors évacuées par les selles. Ce processus peut malheureusement être perturbé par un déséquilibre du microbiote intestinal et/ou du transit intestinal. Les poumons et la peau (par les glandes sébacées) prendront le relais si l'intestin est dépassé dans son rôle.

Les reins :

Il filtre et évacue les déchets cristalloïdaux contenus dans le sang. L'importance de consommer une eau de qualité prend ici tout son sens car si les liquides circulants dans notre corps ne sont pas fréquemment renouvelés, le rein ne peut pas jouer son rôle éliminatoire convenablement. C'est la peau (par les glandes sudoripares) qui prendra le relais si le rein est dépassé par la charge de déchets.

La peau :

Elle est le relais des émonctoires principaux. Ses réactions expriment un désordre profond de l'organisme : si il y a expression, c'est que les autres émonctoires ne peuvent plus gérer l'excès de déchets. Étouffer une manifestation cutanée est un risque d'enfermer les déchets accumulés à l'intérieur de notre organisme. C'est donc avec un travail "de l'intérieur" que les problèmes de peau s'apaiseront.

Le poumon :

Il draine hors du corps les cristaux volatiles par la respiration. Il prendra aussi le relais de l'intestin dans l'élimination des déchets colloïdaux (sous forme de glaires, d'excès de mucus, d'écoulements des voies ORL).

Les émonctoires de secours :

Lorsqu'il y a trop de déchets accumulés et que les 4 organes d'élimination sont dépassés, notre corps va faire appel a certains tissus pour les suppléer dans leurs fonctions. Il s'agit des muqueuses ORL, de l'utérus et du vagin, des glandes lacrymales, salivaires et mammaires.


C'est donc l'accumulation de déchets qui rompt l'équilibre physiologique de notre corps. Nous pouvons citer 3 règles pour éviter cette accumulation :

  1. Avoir une alimentation nourrissante et qualitative au quotidien (bio si possible, locale, de saison, avec un équilibre entre protéines, lipides et glucides...)...et faire confiance à son corps pour les repas exceptionnels ^^ !

  2. Avoir une hygiène de vie quotidienne proche de nos besoins (sommeil réparateur, exercice physique adapté et régulier, équilibre psycho-émotionnel et spirituel...)

  3. Soutenir notre corps dans cette fonction d'élimination au moins 1 à 2x/an (jeûne, monodiète, cure de détoxification par les plantes par exemple)


Nettoyer les émonctoires

les 5 émonctoires nettoyage

Il existe une multitude de méthodes pour nettoyer, drainer nos émonctoires. Ceux que je vous propose ici sont testés et approuvés par mes soins.


L'émonctoire foie :

  • En alimentation : la consommation d'aliments riches en souffre assure une détoxification du foie au quotidien : choux en tous genre, poireaux, alliacés (ail, oignon, échalote), radis noir, persil et ail des ours dans le monde végétal et œufs, poissons et viandes dans le monde animal.

  • Avec des outils d'hygiène de vie : la bouillotte chaude sur le foie (entre 15 et 30 minutes le soir), en réflexologie plantaire, des exercices de "pompage" de l'organe, en jeûnant.

  • Avec des huiles essentielles : romarin à verbénone, carotte cultivée en massage sur le foie (3 gouttes 2x/jour dans un peu d'huile végétale)

  • Avec de la phytothérapie : artichaut, pissenlit, chardon-marie et boldo en phytothérapie standard, romarin et genévrier en gemmothérapie.

  • En oligothérapie : granion de souffre en oligo simple, natrium sulfuricum en 6DH (sels de Scüssler)

  • Avec des compléments alimentaires : huile de Haarlem, eau de Ste Rita.

L'émonctoire intestin :

  • En alimentation : la consommation d'aliments riches en chlorophylle et en fibres assure un drainage des intestins au quotidien : les légumes verts, l'ortie (frais ou en poudre), la spiruline sont très riches en chlorophylle. Les fruits et légumes/légumineuses ainsi que les céréales complètes sont très riches en fibres.

  • Avec des outils d'hygiène de vie : l'hydrothérapie du côlon ou le lavement intestinal, la cure d'argile en interne, en réflexologie plantaire, en jeûnant.

  • Avec des huiles essentielles : origan compact en capsule (1 gélule/jour pendant un repas)

  • Avec de la phytothérapie : mauve en infusion (1L/jour), noyer en gemmothérapie (stimulation de la flore intestinale++).

  • En oligothérapie : granion de magnésium en oligo simple, kalium muriaticum et magnésia phosphorica en 6DH (sels de Scüssler).

  • Avec des compléments alimentaires : huile de Haarlem, eau de Ste Rita, extrait de pépins de pamplemousse, chlorure de magnésium (20g dans 1L d'eau)

L'émonctoire rein :

  • En alimentation : la consommation d'aliments riches en eau et en minéraux (potassium++) est diurétique, elle assure l'élimination par les reins au quotidien : les fruits et légumes d'été (tomate, concombre, courgette, melon, pastèque...), le céleri, l'artichaut, les asperges, la betterave, le brocoli, la carotte...

  • Avec des outils d'hygiène de vie : en réflexologie plantaire, en jeûnant.

  • Avec des huiles essentielles : carotte cultivée en massage sur les reins (3 gouttes 2x/jour dans un peu d'huile végétale)

  • Avec de la phytothérapie : la sève de bouleau (1 verre par jour), genévrier, cassis en gemmothérapie.

  • En oligothérapie : kalium muriaticum, natrium sulfuricum, natrium muriaticum et calcium sulfuricum en 6DH (sels de Scüssler).

  • Avec des compléments alimentaires : huile de Haarlem, eau de Ste Rita.

L'émonctoire peau :

  • En alimentation : la consommation d'aliments riches en eau et en minéraux assure l'élimination des acides par la peau au quotidien : les fruits et légumes d'été (tomate, concombre, courgette, melon, pastèque...), le céleri, l'artichaut, les asperges, la betterave, le brocoli, la carotte... mais aussi riche en vitamines du groupe B comme la levure de bière, les céréales complètes (consommées crues donc germées), le germe de blé...

  • Avec des outils d'hygiène de vie : en réflexologie plantaire, avec sauna et hammam, en faisant de l'exercice physique, par des brossages cutanés à sec, avec des bains d'argile, en jeûnant.

  • Avec de la phytothérapie : bardane et pensée sauvage en phytothérapie standard, genévrier, cassis, cèdre du liban en gemmothérapie.

  • Avec des compléments alimentaires : huile de Haarlem, eau de Ste Rita.

L'émonctoire poumon :

  • En alimentation : la sur-consommation de produits laitiers et de produits céréaliers (pâtes, riz, pain, biscuits...) surcharge considérablement les poumons, ce qui fait peiner sa fonction éliminatoire.

  • Avec des outils d'hygiène de vie : en réflexologie plantaire, en faisant de l'exercice physique, en ayant une respiration complète et vitalisante, en jeûnant.

  • Avec des huiles essentielles : eucalyptus radié, ravintsara en massage sur le thorax (3 gouttes 2x/jour dans un peu d'huile végétale)

  • Avec de la phytothérapie : mauve (infusion 1L/jour) en phytothérapie standard, cassis, noyer, églantier en gemmothérapie.

  • Avec des compléments alimentaires : huile de Haarlem, eau de Ste Rita.


Comment ouvrir les émonctoires


les 5 émonctoires ouverture

Il est bien beau de drainer son corps, encore faut-il ouvrir nos émonctoires pour libérer la toxémie ! Un drainage sans ouverture équivaut à remettre en circulation dans notre corps tous les déchets qu'il avait eu l'intelligence de stocker dans un coin.

Voici 5 astuces à faire au quotidien pour permettre à nos organes éliminateurs d'être à 100% de leur capacité :

  1. Avoir une hydratation suffisante et de qualité : elle est nécessaire pour permettre à nos organes filtres de fonctionner correctement. Elle doit être la plus neutre possible afin de faciliter son passage dans les cellules et d'emporter avec elle les déchets accumulés. L'idéal étant de boire en dehors des repas, et de commencer sa journée avec un grand verre d'eau (tiède si possible) pour poursuivre le travail de la nuit.

  2. Avoir une alimentation nutritive et adaptée à ses besoins : ceux-ci peuvent être bien différents selon les personnes. De plus, une alimentation correcte se doit de "nourrir", et pas seulement de "remplir". Elle est le pilier N°1 d'une bonne santé !

  3. Faire de l'exercice physique régulier : le mouvement est fondamental pour la bonne circulation des liquides de notre corps (sang, lymphe, liquides intra et extra-cellulaires). Si il n'y a pas de mouvement, alors les déchets ne pourront pas s'évacuer efficacement. Quelques minutes de marche, de vélo (pour les trajets travail/maison par exemple) peuvent suffire à le maintenir.

  4. Avoir un sommeil reposant et suffisant : c'est en dormant que notre corps puise dans ses réserves pour détoxifier et réparer nos cellules. Il est très important de respecter son propre rythme de sommeil, l'heure de coucher notamment (aucune honte à se coucher tôt quand on se lève tôt !) mais aussi le besoin en quantité d'heure (certains auront besoin de 6h, d'autres de 10h...).

  5. Respirer, se détendre et lâcher le mental : la respiration, tout comme un travail d'apaisement du mental et des émotions (l'un va avec l'autre) est vital pour une bonne santé. L'oxygène transporté grâce à la respiration va tout droit à nos cellules, plus notre sang est chargé d'oxygène grâce à une respiration ample et profonde, plus nos cellules fonctionnent bien.


En pleine nature ou en ville, à vous de jouer !



Si cet article vous a plu, je vous invite à laisser un commentaire !


Vous pouvez me contacter pour plus de renseignements sur l'accompagnement de votre santé par la naturopathie (adaptation de l'alimentation et de l'hygiène de vie, accompagnement par des thérapeutiques adaptées, accompagnement au jeûne) ou pour toute autre question.



91 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout